.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mais Mlle est perdue ? ( PV Tomoe )

Aller en bas 
AuteurMessage
Rei Murasaki
Prof' de Cuisine complétement barré, mais qui souffre tellement ( Oui, pleurer donc ! xD )
avatar

Masculin Nombre de messages : 3
Age : 37
Localisation : Dans ma salle de classe, sans doute.
Loisirs : Mmh... Manger ?!
Amour ? : ... * soupir *
Date d'inscription : 19/02/2010

Feuille de personnage
Classe: Animorphe
Particularités/pouvoirs: Je partage mon corps avec un autre esprit, Radjen, qui était autrefois un Tigre. Il me procure une force physique ma foi non négligable...
Sang: Humain avec du sang d’elfe

MessageSujet: Mais Mlle est perdue ? ( PV Tomoe )   Lun 5 Avr - 20:05

[ Petit mot du début : Bon, le voilà enfin ce jolie post que j'ai ADORE faire. Cependant, je m'en excuse, plus de la moitié de post ne sert absolument à rien xD Il ne fait pas avancer l'histoire, puisque c'est seulement Radjen et Rei qui se parle. Désolé si c'est très barbant, mais c'est mon premier post avec ce perso et j'avais besoin de le tester un peu et de voir ce que je pouvais faire avec. J'essayerais de faire plus intéressant la prochaine fois !

Légende :

En Indigo : Parole de Rei - En Bleue : Parole de Radjen - En Georgia : Dialogue Interne ( pensée ) - En Verdenia italique : Explication romancé décrite par Rei - En Bookman Old Style italique : Partie romancé décrite par Radjen.]


........
24 Mars 2010


" - Aah, nous sommes le 24 Mars. Hum, ma petite Haru' ... 20 ans tu te rends comptes ?! Le bel âge. la majorité surtout. Tu dois être magnifique mon amour. Je suis sûr que tu as quelqu'un dans ta vie. Quelqu'un de bien j'espère, tu le mérites. Tu dois avoir l'embarras du choix, te connaissant. Mais je ne pense pas que tu t'en soucis. Peut être que tu m'es fidèle après tout ? Non, il ne faut pas trop rêver. Je me fais mal tout seul, tu te rends compte mon Coeur ?


- Arrête ton délire Rei ! Tu parles à une photo !

- En l'occurrence, non. Je pense. C'est toi qui entends mes pensées, fripouille !
"

_____________________________________

Le temps passe trop vite ! La journée avait été banale. Beaucoup trop pour un 24 Mars, ce jour maudit. Enfin, " maudit " n'étais pas le terme exact. C'était l'anniversaire de ma bien-aimée, de ma cher et tendre que j'avais dû quitter 7 ans auparavant. Et ça me faisait souffrir, énormément. Oh, bien sûr, hors de question de laisser quoi que ce soit affecter mon sourire charmeur. J'avais exercé mes cours avec autant de bonne humeur que d'habitude. Du moins en apparence. Je me devais de rester fidèle à mon poste. Et puis les élèves se seraient poser des questions, certains ce seraient même inquiétés à mon avis. Ils sont adorables, c'est vrai. C'était devenu facile pour mois de mentir ainsi. De faire croire que tout allait bien, que la vie était facile. Les enfants me prenaient presque comme modèle de joie de vivre parfois ! Quelle ironie... Mais je ne pouvais m'empêcher de me faire souffre tout seul en repensant à mon aimée. Qu'était-elle devenue ? Une belle femme à coup sûr. Peut être s'était-elle fait pousser le cheveux. Peut être qu'elle avait troqué son style de rockeuse adolescente contre celui d'une femme sûre d'elle, type costard et chemise. Oui, je la voyais bien porter des vêtements classe et chic, sans pour autant être tape à l'œil. Des tenues quelques peu androgyne. Ça devait lui aller à merveille. Et de nouveau, j'espérais. Comme elle était majeure, ma petite Haruna pouvait désormais renouer contact avec moi... Non, c'était idiot. Elle avait dû m'oublier, elle devait être passer à autre chose. Mais si seulement...
- STOP ! Arrête ton délire Rei. CA SUFFIT !!

Décidément, je DÉTESTE les 24 mars. Tout les ans, c'est exactement la même comédie. Et vas-y que je repense au passé, et vas-y que je déprime. Et impossible d'essayer de le raisonner hun ! Il ne m'écoute pas. Non MÔSSIEUR fait sa tête de mule, et chouine comme une gonzesse pendant des heures. N'importe quoi. Mais oublie la ! C'est qu'une fille, y en aura d'autre. Regarde le nombre de fille que tu peux te taper. Bah non, il reste à se lamenter. Si ça tenait qu'à moi hun ! Non mais franchement, c'est beaucoup plus simple chez les tigres quand même : quelque rugissements, un peu de démonstration de force, un accouplement ( ou plusieurs quand il faut. Les femelles sont coriaces vous savez ! ), et puis le tour et joué. Mais non, chez les humains faut plein de choses inutiles au tour comme... La " Séduction " c'est ça ? Non mais c'est une idée de CON ! C'est l'une des plus grosses conneries que j'ai jamais découvert. Et puis l'amour... Non mais sérieusement ça sert à rien ! Mmh, je crois que j'ai " aimé " une tigresse un jour cependant. Enfin, c'était plus un coup de foudre. Un sacré style de chasse la féline !! Et de ces rayures... Ouep, une petite bombe ! Juste qu'on été deux à la vouloir. Vous pensez bien que j'ai mis l'autre mâle K.O en un rien de temps. Ça lui à bien plus à la minette, c'est peut être ça qui l'a fait craqué.
- Haha ! Tu te surestime un peu mon vieux...

Heureusement que Radjen et là. Il me fait bien rire, lui et et ces soit disant " exploits ". On dirait qu'il se prend pour héros. Mais c'est à peine si les moments de sa vie méritent de passer dans un documentaire animalier. Non, le jour où je me suis le plus amusé, je pense que c'était lorsque j'ai vu le film " Deux frères ". Vous savez, l'histoire de ces deux bébés tigres qui sont frères, qui se font séparés par les humains et qui se retrouvent plus tard. Un beau scénario, il faut l'avouer. Mais complètement invraisemblable. Certes, les petits bébés tigres du début sont adorables. Mais, pour ne citer qu'un exemple : le père ne reste pas avec la mère " éduquer " les jeunes. Bref, un film. Et mon compagnon n'a franchement pas apprécier cette déformation de la réalité ! Un peu plus et la transformation avait lieu. Je suis sûr qu'il se serait empressé de donner un coup de pattes dans la télé ! Mon dieu, les dégâts...
- Vas-y, fout toi de ma gueule ouvertement en plus !

Non mais ce film était un vrai tissus de conneries ! Depuis quand le mâle reste pour éduquer les petits ? C'est n'importe quoi ! C'est le boulot de la femelle ça ! Non parce que si en plus faut rester pour s'occuper de la marmaille ! Déjà, il a fallut se taper la mère. Et c'est pas qu'une partie de plaisir croyez moi. Et puis, élever les gosses là. Franchement, on a d'autre choses à faire qui sont vachement plus prenantes ! Comme protéger le territoire par exemple. Et puis faut survire dans la jungle aussi ! Avec les braconniers et tout ça, c'est pas facile. Je suis sûr que tu n'aurais pas survécu une semaine ! Gmblbl... Imbécile va...

- Mais oui bien sûr. Bref, de quoi voulais-je parler avant qu'on me coupe la parole ? Ah oui !

La journée avait été banale. J'avais cependant eu l'occasion de voir mes élèves préférés. Iku, Lloyd, Kinsue... Ayumi. Surtout Ayumi. C'est une fillette que j'ai pris sous ma tutelle. Elle refusait de se confier à qui que ce soit. Elle se mutilait même. J'avais presque peur au début, mon Dieu ! Nos relations ont un peu évolués quand je lui ai proposé de s'entraîner avec moi. Ce n'est pourtant pas dans mes habitudes de combattre, mais je sentais que si je voulais l'aider à se " débloquer ", le seul moyen par le quel je pouvait passer était la violence. Je lui ai appris une technique d'ailleurs, nommé " Tigres Claw ". C'est une très bonne élève. Elle est douée qui plus est. Radjen à l'air de bien s'entendre avec elle. Iku et la petite hybride restent souvent ensemble si je me souviens bien. Elles sont sérieuses, mais j'ai l'impression que si elles le pouvaient, elles feraient tout le temps la fête avec le reste de la bande des chargés de corvées. Enfin, je me trompe sûrement. Mais la neko va mieux depuis quelques temps, je ne sais pas pourquoi. Tant mieux, elle me faisait de la peine.
- Ayu ? Ouais, brave petite.

Sans doute celle avec qui je m'entends le mieux. Faut dire, c'est une hybride chat. Les tigres et les chats, même si on est dix fois plus féroce que c'est pauv' p'tites bêtes de compagnie, on est des félins. Et puis celle là à rien d'un animal domestiqué. Elle a du mordant hun ! Et puis elle est déterminée c'est bien. J'avais l'impression d'entraîner Rei à ses débuts, quand il était ado. C'est plus comme maintenant, vu qu'il est devenu prof' de cuisine. Il avait les capacités pour faire prof de combat pourtant ! Bah non " J'vais faire de la cuisine !! ". Tsk, c'est un boulot de gonzesse ça ! Indigne d'un animorphe !! Du grand n'importe quoi. Mon humain s'est tout ramolli depuis que cette histoire avec la petite Haruna à eu lieu. Bon, c'est vrai, elle était craquante. Mais bon. Ressaisi-toi !

- L'envie me manque, vieux frère...

Oui, l'envie me manquait terriblement. J'avais continué sur ma voie de pâtissier pour devenir cuisinier, simplement parce que je ne savais rien faire d'autre. Peut être que j'espérais que si Haruna revenait, je pourrais continuer à lui faire ses pâtisseries préférés ? Et la violence ne m'intéressait pas, au grand damne de Radjen. Mahora était quand même une belle école. Bah, mon chagrin passerait. Un jour. J'avais fini de nettoyer les plans de travaille. Beaucoup de tâches de chocolat, vu que j'avais décidé d'apprendre aux élèves la recette des cookies. Ça leurs avaient bien plus, et j'en avais été ravi. La plupart des gâteaux avaient d'ailleurs été très réussis. Une fois la vaisselle finit, je décidais de m'accorder une pause bien mériter. J'ouvris la fenêtre, allumai un cigarette et commençai à regarder dehors. Je sais bien que mon ami tigre ne veux pas que je fumes, sous prétexte que ça me bousille les poumons et que c'est mauvais pour les combats, mais j'avais un besoin express de me détendre. Dehors, la neige avait enfin cessé d'envahir la cours. Un doux parfum de pollen flottait dans l'air. Quelques bourgeons naissant faisaient leurs apparition de ça et là. Le soleil offrait enfin des rayons plus chaud, réchauffant le carrelage blanc de ma salle de classe. Les quelques coupelles en fer que j'avais laissé sur les tables reluisaient, provoquant une lumière aveuglante. J'avais toujours préféré le printemps et l'été à l'hiver et l'automne. Quitter les pulls en laine qui démangent était pour moi un profond soulagement chaque année. Je tirais une nouvelle bouffée de tabac et Radjen protesta. Ce qu'il y avait de bien avec le printemps, c'est qu'on pouvait rester un peu plus longtemps dehors. Que le soleil déniait enfin rester encore un peu avec nous. Je réfléchissais à une sortie pour la classe dont j'étais responsable. Peut être devrais-je les emmener une seconde fois à la plage ? Il faut préciser qu'Uminari était un endroit magnifique. Et puis généralement, les élèves aimaient bien l'eau. Il fallait juste faire attention aux garçons qui louchaient parfois un peu trop sur les maillots des filles. Ah, la jeunesse ! Je laissais un petit rire s'échapper de mes lèvres à cette pensée. Heureusement que Mahora c'était vite remis de la guerre qui avait fait rage. Ça aurait été tellement dommage de tout perdre. J'écrasai ma cigarette contre la rambarde, et détachais enfin mes cheveux qui tombèrent en cascade sur mon visage et sur mon torse. Mon dieu, que ça pouvait faire du bien à mon cuire chevelu ! Je pliais mon tablier, vérifiais que mes clés étaient dans ma poche quand des bruits de pas résonnèrent dans le couloir. A cette heure-ci, les élèves ne s'amusaient plus à errer dans les couloirs. 18 h 16, c'était l'heure où tout le monde était au foyer, à la bibliothèque ou dans les chambres. C'était peut être une nouvelle recrue qui s'était perdue. Qui sait ? Bah, si il y avait vraiment problème, on verrait de toute façon que la lumière des néons qui éclairait une petite partie du couloir provenait de ma classe. Non pas qu'il faisait nuit noire, mais le soleil couchant ne me donnait pas la possibilité de voir comme je le voulais pour faire le ménage. Bref, tout cela est détail. J'époussetai ma chemise blanche, remis mon jean en place et fermais mon sac.
- Quoi encore une nouvelle recrue ?

Non mais, j'espère que c'est pas ENCORE un gamin paumé. Parce que si il faut jouer les nounous à cette heure-ci, alors que l'on pourrait se la couler douce à la maison en tain de bouffer un pizza et jouer au nouveau Resident Evil. Bah quoi ? J'ai beau être un tigre, j'ai sût apprécier les loisirs d'humains. Et puis c'est marrants de butter des zombie, merde ! Avec leurs cervelles qui explosent partout, c'est fun. Sauf que BIEN EVIDEMMENT la gonzesse et pas foutu de ce gérer et crève à chaque fois. C'est bien les femme ça !


_____________________________________

" - N'as tu pas bientôt fini tes idées de macho ?

- C'est pas des " idées de macho " ! C'est du réalisme pur et dur. J'te préviens, on rentre de suite à la maison. On a pas fini le mode expert, alors tu fais pas chier et uh cocotte ! Au diable les élèves, et vive la PS3 !

- Je suis professeur Radjen. Si on a besoin de moi, je rendrais service. La PS3 peut attendre, tu sais comme moi que je ne suis pas un couche tôt. On jouera jusqu'à 2 h du matin si tu veux, mais j'ai des obligations

- Raaaaaaaaaah, et voilà ! Bon, je sens que je suis pas près de buter un boss moi ce soir.
"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomoe C. Hiromu

avatar

Féminin Nombre de messages : 247
Age : 154
Localisation : Je ne sais pas exactement...Mais il fait noir.
Loisirs : Loisirs ? Je ne m'amuse JA-MAIS.
Amour ? : Si tu savais...
Date d'inscription : 23/12/2009

Feuille de personnage
Classe: Vampire
Particularités/pouvoirs: Geno-destruction : peut lancer un coup d'une formidable puissance quand son instinct le veut [non maitrise]. WingXBlood : en l'échange d'un tiers de son sang, elle obtient des ailes pour une courte durée [maitrise]
Sang: Demi-elfe

MessageSujet: Re: Mais Mlle est perdue ? ( PV Tomoe )   Sam 10 Avr - 18:27

Le sens de l'orientation me fait défaut. Je le sais pourtant ! Il semblerait que j'aime me perdre. Hum...Non, pas vraiment. Mais ici, ça m'arrive relativement souvent. Heureusement, il n'y a ici personne pour me dire "t'as absolument rien à faire ici !". Oui, parce qu'en plus de me perdre, je le fais là où il ne faut pas. Pour moi qui est 146 ans, c'est assez désagréable de se faire enguirlander par des mômes d'à peine 40 ans. Enfin, il faut croire que je le mérite.
Donc, actuellement je suis perdue. et qui plus est dans un simple couloir. Oui. J'arrive même à me perdre quand une seule direction est possible. Bon. Je sais distinguer la droite de la gauche. Le problème, c'est que quand je me retourne, la droite et la gauche échangent de place ! Il faudrait remédier à ça...Je ne sais pas comment. Mais c'est un problème d'ordre majeur ! Comment voulez-vous que je retrouve ma direction si celle-ci change tout le temps ? C'est particulièrement sournois et déloyal. Et puis d'ailleurs, que fait un bâtiment ici ? S'il n'avait pas été là, je ne me serais jamais perdue ! et encore moins s'il n'y avait pas eu ce stupide couloir !
Heureusement, mes yeux sont habitués à l'obscurité. Manquerait plus que je me prenne un des deux SEULS murs qui se trouve ici dans la figure. Après avoir fait quelques pas mal assurés, j'aperçois de la la lumière un peu plus loin. L'endroit est tellement silencieux que je finis par me trouver bruyante, et je n'aime pas ça. Moi qui préfère passer inaperçue. Enfin, il n'y a personne. A part là-bas, juste un peu plus loi ; la lumière.
Maintenant, je dois faire un choix tout simple. je vais demander de l'aide ou me perdre encore plus loin. Pour une toute autre personne, ce choix paraît simple : bien entendu, il faut demander de l'aide. mais voilà : je suis super orgueilleuse, et j'ai pas envie qu'un type me prenne une fois de plus pour une gamine. J'ai eu assez de la dernière fois. Marre du grand type décharné -immangeable si vous voulez mon avis- et qui me dit :

"Et le couvre-feu ?"

Eyh, machin ! J'ai environ 60 ans de plus que toi, alors le couvre-feu, tu peux te le mettre là où je pense ! Je sais que j'ai l'air d'avoir 16 ans, et même si c'est pratique pour l'exercice physique, c'est parfois handicapant. Mais si je devais tuer tout ceux qui me prennent pour une gamine, il y aurait plus de sang sur mes mains que dans mes veines. Bon. Il fallait que je demande de l'aide.
J'avançais doucement dans le couloir, essayant de ne pas trop faire remarquer ma présence. Même si l'écho du couloir vide m'empêchait toute discrétion. Une fois arrivée devant la porte, j'hésitais une dernière fois. Et si je surprenais un truc louche ? Pas envie de trouver un couple en plein dans ses ébats...
Vraiment ? Sur la porte, il est marqué "cours de cuisine". Si je trouve un couple ici, je mange mon chapeau ! -même si j'en ai pas.
Donc j'entre. A l'intérieur de la pièce ? Quelques tables et chaises, accompagnées d'éviers et de quelques armoires remplis d'ustensiles. Une vraie salle pour faire de la cuisine. Mais le plus intéressant, c'était l'homme qui se trouvait au milieu de la pièce. Sur le point de partir semble-t-il. Mais encore là pour m'aider.
Etrange regard qu'il me lance. Comme s'il n'était pas seul. mais il n'y a que lui dans la pièce. Je ne distingue pourtant pas l'éclat dans ses yeux qui accompagne normalement la solitude. Est-il accompagné ?

"Pas plus que tu ne l'est."


Que ce soit toi qui le dise me paraît un peu erroné. tais-toi, père, je n'ai pas envie de parler avec toi, aujourd'hui.
Enfin, je dis ça, mais je n'ai pas vraiment le choix. Il arrive qu'il s'incruste longtemps, même si je sens qu'il est de moins en moins présent. Mais je ne sais toujours pas pourquoi mon père me parle. Ce n'est peut-être que moi qui devient folle ; le son de sa voix est pourtant si réel...

"Euh...Je me suis perdue..."


La fin de ma phrase resta coincée dans ma gorge. J'avais tellement honte de devoir demander de l'aide à quelqu'un ! Mais j'aurais l'air encore plus débile si je n'étais pas capable d'exprimer clairement ma situation.

"Je cherche juste à sortir du bâtiment. Mais je ne trouve plus l'entrée. Est-ce que..."


Le moment le plus dure de la phrase sort enfin de ma bouche.

"...Vous pourriez m'aider."


Merde ! Dire ça m'agaçait tellement que ça n'a même pas sonné comme une question. Sur ce ton-là, j'aurais tout aussi bien pu dire "aide-moi." ça aurait eu le même effet. pas ma faute si j'aime pas appeler les gens au secours. Surtout quand ils sont plus jeunes que moi. Et celui-là l'était ; plus jeune. Jeune, pas comme si nous n'avions que 40 ans d'écart. Non. Lui, il avait au moins 110 ans de mois que moi. L'horreur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rei Murasaki
Prof' de Cuisine complétement barré, mais qui souffre tellement ( Oui, pleurer donc ! xD )
avatar

Masculin Nombre de messages : 3
Age : 37
Localisation : Dans ma salle de classe, sans doute.
Loisirs : Mmh... Manger ?!
Amour ? : ... * soupir *
Date d'inscription : 19/02/2010

Feuille de personnage
Classe: Animorphe
Particularités/pouvoirs: Je partage mon corps avec un autre esprit, Radjen, qui était autrefois un Tigre. Il me procure une force physique ma foi non négligable...
Sang: Humain avec du sang d’elfe

MessageSujet: Re: Mais Mlle est perdue ? ( PV Tomoe )   Jeu 15 Avr - 12:51

[Désolé du retard, mais en ce moment je m'occupe du prochain event .__. J'essayerais de faire mon maximum pour répondre le plus vite possible, promis !]

...........

" - Ah, la porte s'ouvre. Je te l'avais dis Radjen.

- ROH PUTAIIIIIIIN ! Ah non mais je supporte plus les gamins. JE VEUX DEMISIONNER TU M'ENTENDS ?

- Comme si c'est toi qui bossait...
"

________________________________________

Mon... Pardon. NOTRE intuition avait vu juste. La porte s'ouvrit et je pu découvrir une jeune fille, au cheveux longs et blanc. Je haussais un sourcil à la vue de ce détail. Oh, ce n'était pas comme si je n'avais jamais vu d'albinos, au comme si j'étais bien placé pour parler de couleur de cheuveux " normal " mais ça m'étonnait toujours, aller savoir pourquoi. Elle était néamoins très nettement plus petite que moi. En taille... Oui, car j'avais une drôle d'impression. Vous savez, à force de voir des mutants toute la journée, on apprend à différencier les races les plus communnes. Et j'étais presque sûr que cette enfant était un vampire. Du coup, le terme " enfant n'était plus de rigeur. Et croyez moi, ça fait vraiment bizzare de se retrouver devant quelqu'un qui a minimum un siècle de plus que vous, et qui pourtant parraît de 10 ans plus jeune. Ce que je pouvais trouver ce cas de figure comique !

- Ouais, bah arrête de te marrer, vire là et on s'en va !

Tsk ! Et voilà, c'est bon, il va jouer le prophète et accomplir la bonne parole. Ca ne lui vient pas à l'idée d'être un peu moins généreux pour une fois ? Non mais sérieusement, à quoi ça sert la compassion ? A rien, à part ce créer des emmerdes. Bon, là c'est une vampirette, j'dis pas. Ces putains de buveurs de sang peuvent vous sauter à la gorge en un rien de temps. Mais, eh ! Nous on était deux ! Et puis c'est pas comme si on était pas rapide non plus, alors merde à la fin ! Rei, ON DEGAGE ! Et arrête de me bloquer l'accès à la transformation, connard ! Laisse moi lui filer un coup de griffe ! Alleeeeeeeeez !

- Euh...Je me suis perdue...

" - Ah bah bravo, faut qu'on tombe sur une conne en plus.

- Radjen, arrête !
"

La voix de mon interlocutrice se perdit dans les abymes du silence. Elle était apparement hésitante et timide. Etonnant ma foi pour une vampirette. J'avais toujours eu une image des immortels très froide et supérieur. Ce n'était pas apparement le cas pour cette étudiante. Enfin, je me trompais peut être sur toute la ligne, elle venait seulement de pronnoncer deux mots, difficile de juger les gens sur une phrase !

- Je cherche juste à sortir du bâtiment. Mais je ne trouve plus l'entrée. Est-ce que... Vous pourriez m'aider ?

La fin de se phrase eu du mal à sortir. Apparement, oui, il était TRES gêner de demander de l'aide. Je lui affichais alors un sourire tout à fait poli, qui se voulait rassurant. Il n'y avait aucune honte à avoir !

- Bien sûr ! Mahora est une très grande pension, et je suppose que vous êtes nouvelle, je me trompe ? Il est tout à fait normal de se perdre au début. Pensez que j'ai mis un trimestre avant de savoir de me diriger vers ma salle de cours !

D'accord, je racontais sûrement un peu ma vie, qui n'avait rien de particulièrement interessant. Mais je voulais poser une ambience calme et rassurante, alors que Radjen hurlait toujours dans ma tête, et tentait de prendre possesion de mon corps. Et pourquoi est-ce que je la vovoyais ? D'abord parce que je ne la connaissais pas. Et puis, aussi pour les raisons cité un peu plus haut : j'étais presque sûr qu'elle était plus âgée que moi. Je pris mes affaires et sans plus attendre, emmennait l'étudiante avec moi. D'un geste précis et net, je fermais à clé ma salle, et commençait à marcher d'un pas lent dans le couloir. J'accélérerais si le besoin se faisait sentir. Le carrelage de la salle faisait raisonner nos pas, et refletait nos reflets respectifs. J'essayer de me concentrer sur cette idée pour maîtriser Radjen

- PUTAIN DE MEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEERDE ! LAISSE MOI SORTIR, ET AU TROT ! Elle veut trouver la sortie ? ELLE TROUVERA LA SORTIE DU CIMITIERE !

Non mais non ! C'est pas possible, bordel ! J'avais déjà subit la déprime de Rei, il fallait que je subisse encore une épreuve aujourd'hui ? C'était la goutte d'eau qui faisait déborder le vase. Le problème, c'est que j'ai tellement appris mon humain à se maîtriser lors des combats que maintenant c'est moi qu'il maîtrise. Je suis fin, moi tiens ! Je suis un VIEUX tigre, j'ai le droit à un minimum de tranquillité non ? Alors, par l'amour des fauves Rei. LAISSE MOI DEFONCER CETTE GAMINE !

- Non.

Le silence était de rigeur, et comme je ne voulais pas la mettre mal à l'aise, mais que j'avais aussi besoin d'entendre quelqu'un d'autre que Radjen, je pris la parole.

- Ah, je suis impardonnable ! J'ai oublié de me présenter. Je suis Rei Murasaki, professeur de cuisine. Nous aurons sans doute l'occasion de travailler ensemble je pense. Oh, et ne vous en faites pas si j'ai quelques moments d'abscence... Je suis un animorphe, et un esprit de Tigre loge dans ma tête, et me parle sans arrêt. C'est agaçant, je vous assures !

J'éxprimais cette confidance sans aucune gêne, ni honte. Après tout, nous étions sur une île de mutant, et même si les Animorphes étaient rares, nous étions quand même quelques uns à loger dans les environs. Je ne les connaissait pas vraiment, mais bon.

- Et il se fou de ma geule en plus !

Si tu crois que ça me fait plaisir aussi de rester avec toi. J'aurais pu aller au paradis des tigres, me la couler douce dans des palais superbes, bouffer de la viande jusqu'à n'en plus finir, et faire la chasse au femelle pendant tout l'étérnité. Pour moi, c'est une malédiction tout ça ! Me retrouver enfermer dans le corps de mon pire ennemi sur terre, un humain. Bon, j'éxagère un peu, y a pas que du mauvais à être Animorphe. Mais c'est sur le principe, quoi !

________________________________________

" - Allez Rei quoi ! Deux coups de pattes et puis c'est bon !

- Tu éxagères Radjen. Y en a pour 15 minutes, c'est pas la fin du monde.

- Bah si justement ! 'Tin de merde, fait chier bordel de... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomoe C. Hiromu

avatar

Féminin Nombre de messages : 247
Age : 154
Localisation : Je ne sais pas exactement...Mais il fait noir.
Loisirs : Loisirs ? Je ne m'amuse JA-MAIS.
Amour ? : Si tu savais...
Date d'inscription : 23/12/2009

Feuille de personnage
Classe: Vampire
Particularités/pouvoirs: Geno-destruction : peut lancer un coup d'une formidable puissance quand son instinct le veut [non maitrise]. WingXBlood : en l'échange d'un tiers de son sang, elle obtient des ailes pour une courte durée [maitrise]
Sang: Demi-elfe

MessageSujet: Re: Mais Mlle est perdue ? ( PV Tomoe )   Ven 30 Avr - 22:38

"- Bien sûr ! Mahora est une très grande pension, et je suppose que vous êtes nouvelle, je me trompe ? Il est tout à fait normal de se perdre au début. Pensez que j'ai mis un trimestre avant de savoir de me diriger vers ma salle de cours !"


Un peu cucul, le bougre. Mais sympathique tout de même. Bon, tout d’abord, il avait accepté de m’aider sans éclater de rire, sans me montrer du doigt. Ou pire : sans me lancer un de ces regards plein de pitié qui me donne des envies de meurtre. En plus, il était assez compréhensif pour avoir ajouter qu’il avait été dans le même cas que moi. Et ça aurait été très utile si je n’avais pas eu cent ans de plus que lui. Sauf que dans le cas présent, j’ai eu assez longtemps à vivre dans la nature pour améliorer mon sens de l’orientation. Et qui plus est, dans une forêt ou dans une montagne, il est impossible que je me perde. Mais quand on m’agite le plan d’un bâtiment sous le nez, les lignes noires et les angles droits me donnent le tournis. Mais peut-être qu’aujourd’hui, j’aurai du passer un peu plus de temps devant le petit papier encadré de verre.

« - Ah, je suis impardonnable ! J'ai oublié de me présenter. Je suis Rei Murasaki, professeur de cuisine. Nous aurons sans doute l'occasion de travailler ensemble je pense. Oh, et ne vous en faites pas si j'ai quelques moments d'absence... Je suis un animorphe, et un esprit de Tigre loge dans ma tête, et me parle sans arrêt. C'est agaçant, je vous assures ! »


Rei. Hum… ça me rappelle vaguement quelqu’un, mais je n’y prête pas attention. Professeur de cuisine ? OK. De toute façon, je ne pense pas qu’il possède quelque chose qui m’intéresse dans son menu. Genre : du O+ grand cru, ou quelque chose comme ça… Ensuite, animorphe. Très gentil tout ça. Je n’ai absolument aucune idée de ce que c’est. Enfin, il y a « animal », dedans. Et pour finir, ce qui me dérange, c’est cette histoire de tigre qui se balade librement dans le cerveau de monsieur. En premier, j’ai pensé qu’il était complètement cinglé. Mais après tout, ici, tout est possible.
Donc, je ferais mieux de sourire en acquiescant vaguement, comme si je savais ce qu’il voulait dire par « avoir un esprit de Tigre dans le cerveau ». Plus un petit sourire compatissant qui lui signifie que je n’aimerais pas être à sa place. Ce qui est vrai d’ailleurs. J’ai déjà quelqu’un qui pollue mes pensées. Je sais que c’est pas vraiment agréable. Surtout que mon père essaie d’empiéter sur mon esprit pour en prendre le contrôle. Ou du moins une partie. Et ce n’est pas toujours facile.
Néanmoins, j’avais un grand respect pour les félins, quels qu’ils soient. Espérons que le fauve ne me déteste pas…

« Un esprit de Tigre ? En permanence ? Il…Il me voit là ? On m’a toujours dit que c’était les esprits les plus sages et les plus intelligents… »


Je ne sais plus très bien qui m’a dit ça. Je me rappelle d’une vielle femme aux mains parcheminées par le temps qui m’avait accueillie dans une petite chaumière… Peut-être que c’est elle qui m’a enseigné cela, mais ce n’est pas sûr.

« Jusqu’ici…je dois avouer que je n’y avais pas prêté attention…Surtout qu’à l’époque, j’avais l’impression que je n’avais rien à craindre de personne. Ici, j’ai trouvé plus puissant que moi. En plus, je me paume comme une idiote dans des couloirs en ligne droite… »


Et voilà, j’éprouvais le besoin de me justifier. Bon, ce que je venais de dire n’était pas vraiment une raison. Mais cela pouvait inspiré l’indulgence. J’aime l’indulgence. C’est la frontière entre la pitié et la compassion. Pile le milieu. J’affectionne ce sentiment, même si j’ai rarement été capable d’en faire preuve.

« Il a des contacts avec l’extérieur…de votre tête ? Je veux dire…il peut parler avec les gens ? Et d’abord, comment s’appelle-t-il ? Ah…désolé si je me montre indiscrète…ce n’est même pas pour ça que je suis venue à la base… »


Juste que j’étais assez curieuse pour vouloir savoir ce que ça fait de converser avec un tigre. Qui parle ? Oui. C’est ce que Rei a dit précédemment. C’est fou quand même. J’ai beau être moi-même une bizarrerie, j’ai du mal à imaginer un tigre ouvrant sa gueule pour parler météo…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mais Mlle est perdue ? ( PV Tomoe )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mais Mlle est perdue ? ( PV Tomoe )
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Aristide : « Sélection mais pas d’élections ! »
» Haitiinfos: Il n'est pas neutre mais il essaye d'être objectif
» Ah non, mais c'est quoi, ça?!?! (pv Saria J. Drakoya) [Abandonné ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Etablissement scolaire :: Les salles de cours :: Salle n°5 (cuisine)-
Sauter vers: